DRINK

19122007

alcohol.jpgSniper 2003 – Sans (re)père

« Vu qu’l'alcool fait des ravages
Tu t’es pas rattrapé et sans même te retourner
J’t'ai vu t’éloigner du rivage
Et s’tu as ta vie merdique j’en sais trop rien
Dev’nu alcoolique et tu fais du mal aux tiens
Combien de fois tu l’a vexée, combien de fois t’étais pas là
Combien de bleus sur ses bras, car quand on aime on n’compte pas. »

Chaque moment de ma vie à sa musique. Celle ci dessus fait parti de moi à jamais et reflète parfaitement ce que j’ai vécu, ce qu’on a vécu. Après 7 ans de silence, parce que je n’en ai encore jamais eu le courage d’en parler jusqu’à aujourd’hui autour de moi, j’ai envi d’écrire noir sur blanc, d’expliquer avec souffrance avec mes yeux et mes mots d’enfants ce que j’ai vécu. J’étais encore très jeune et cette image reste en moi un moment douloureux. Parce que je l’ai vu l’a frapper violement, parce que j’étais là, parce que j’ai entendu hurler, pleurer… Je n’étais qu’une enfant mêlée à des problèmes d’adultes. Je me souviens m’être jetée sur lui avec rage pour lui dire d’arrêter. Mais c’était trop tard, le mal était fait…

INFO : L’article « Un peu plus de moi » a été édité !!
Je tiens encore à préciser que personne de mon entourage n’est au courant de l’existance de ce blog c’est pourquoi je souhaite restée anonyme, ne citer aucun lieu, aucun nom… Merci à tous ceux qui me lisent, deja 2000 visites en quelques semaines !




MA SOEUR

10122007

soeur.jpgMa sœur,
Hier je suis tombée sur une lettre que tu m’as envoyé le 9 janvier 2003. Certains passages m’ont bouleversé :  « Je me demande comment t’aimer, comment partager des choses avec toi avec la vie que l’on a eu jusqu’à présent. J’ai souvent le sentiment que l’on n’a pas été élevé pour s’aimer hélas, j’ai l’impression de ne pas te connaître ». Cette lettre je ne l’avais pas relu depuis 5 ans et j’ai seulement compris aujourd’hui le sens qu’elle avait. C’est vrai que nous n’avons pas été élevé ensemble, nous avons été séparé très tôt à cause d’histoires d’adultes et malheureusement moi aussi aujourd’hui j’ai l’impression de ne pas te connaître. Qui es-tu ? Que fais-tu ? Je ne sais rien de toi … Cela fait 6 ans que l’on ne se voit plus alors que l’on habite a seulement une heure l’une de l’autre. Toi-même tu me disais que les liens fraternels étaient des liens vraiment forts, profonds et inespérés sur lesquels on peut compter toute une vie. Dans ma vie j’ai souvent eu besoin d’une épaule sur laquelle m’appuyer…  Je n’avais personne pour m’aider à avancer durant mon adolescence…  et je regrette tant ton absence, j’aurais voulu te faire partager ma vie, me confier à toi ma grande sœur. Petite tu étais mon model et je me souviens à 4 ou 5 ans quand tu venais à la maison et que tu devais partir à la fin du week-end je m’effondrais parce que je ne voulais pas te voir partir car j’avais peur que tu ne reviennes plus… Un jour c’est ce qu’il s’est malheureusement passé. Je n’ai jamais vraiment compris et je n’ai jamais vraiment cherché à qui la faute… aujourd’hui la question que je me pose avant les fêtes de noël (que je vais encore passer sans toi) c’est est ce que l’on peut se retrouver ? De mon côté je ne sais pas… le temps est passé et même si je ne t’ai jamais oublié et bien nous avons pris des chemins si différents. Dans le fond tu me manques… mais dis moi qui tu es aujourd’hui ?




COMME J’AI MAL

20112007

dreamm.jpgCes derniers jours, j’avais besoin de prendre du recul avant de revenir sur ce qu’il s’était passé le 4 novembre dernier (voir articles).Après ces quelques sms anonymes, j’ai fini par me rendre ! Et oui il le fallait, ce petit jeu ne pouvait plus durer… et c’était un grand manque de respect de ma part si je continuais ce petit jeu du chat et de la souris : « Qui es tu ça ménerve jcroi! », « je ne peux pas te le dire… » etc.J’ai fini par lacher le morceau ! 1h33 :  »Et oui c’est… » et à cet instant je me suis sentie très mal mais soulagée. Sa réponse a été courte mais réconfortante, comme d’habitude elle a su trouver les bons mots en espérant qu’elle ait été sincère dans ses paroles. Avant même de lui dévoiler mon identité pour moi tout était clair d’avance… heureusement d’ailleurs car il n’y a pas eu de réactions particulières par rapport à celà, un discours simple tel que « j’apprécie ton courage, tu as dévoilé un bout de ton coeur et ça me touche beaucoup ». Tout s’est terminé sur ça et d’un côté tant mieux !

Depuis ce jour on ne s’en ai jamais reparlé et nous faisons comme si il ne s’était rien passé… Mais en fait avec du recul je m’en compte d’une chose; que ce soir là, lorsque l’on s’est vu pour la première fois, j’ai eu le déclic que j’attendais depuis des mois. Je me suis toujours dit que je travaillerais pour des gens avec qui je pourrais m’entendre et avec lesquels je serai motivée à les enmener au plus haut. Elle était là et en un regard j’ai su que c’était elle… et personne d’autre. Au début c’est vrai je me suis demandée pourquoi autant d’attachement et pourquoi tant d’envie a vouloir me surpasser pour elle ?! Je pense qu’avant même de la connaître je croyais en elle, en son destin et je savais qu’ensemble on pouvait aller loin car je pense qu’on a les mêmes objectifs et nous sommes sur la même longueur d’ondes !!! Oui je veux travailler avec cette personne, quand je veux quelque chose je l’ai (en générale). Je vais rester moi même et lui montrer que je peux l’aider et que je ne lacherais rien si elle accepte de continuer à travailler avec moi. Tout ça pour dire que ces histoires de SMS un peu flous sont pour moi oublié, j’avais besoin de prendre du recul, de savoir ou j’en étais… Bon c’est vrai ça m’a valu quand même une rupture avec mon copain, bref ça c’est pas grave, ça n’allait déjà plus depuis un moment, et puis pas le temps du tout de gérer une relation maintenant que j’ai créé l’entreprise, mon travail passe avant tout… Sujet clos.




TRAHISON

10112007

lonely.jpgParce que ce soir mon meilleur ami m’a trahi
Parce que c’est pire qu’un homme qui te trompe
Pire qu’un père qui te renie, ou qu’un frère qui t’oublie.

Parce que mon meilleur ami s’est enfuit
Emportant avec lui une partie de ma vie qui n’a pas de prix.
Ça me suit comme une obsession
C’est un fléau qui a pour nom… Trahison.

Rien, ne me fera pardonner, au complice de toujours
L’erreur qui la comis… celle de m’avoir menti.
La trahison a eu son heure, la trahison m’a frappé en plein coeur,
J’ai pas fait attention, elle est venue comme un voleur.

Personne ne pourra remplacer, ce confident de tous les jours,
De mes combats, mes rêves ou mes amours.
Il faisait parti de moi, mais ce soir il a fait n’importe quoi…

Si aujourd’hui tu me lis c’est que tu m’as menti et que tu es bien déjà passé par ici… Tu m’as trahi…




CE SOIR…

5112007

ange.jpgIl y a quelques minutes j’ai appris avec douleur le décès de mon « grand-père ». En réalité ce n’était pas vraiment mon grand père, c’était le mari de ma grand mère mais je le considérais tout comme.

Ce soir… Il est 19h53, je suis plongée dans mon travail, musique à fond quand soudain la porte de mon bureau s’entrouve et une voix me dit « Ca y est il est parti ». Mon souffle s’arrête, a ce moment je ne pense plus, je ne respire plus et une première larme coule sur mon visage… C’est à ce moment même que l’on se rend compte à quel point on peut être attaché à une personne. Malheureusement durant toutes ces années je n’ai jamais su le lui dire et je le regrette ce soir. Il me manque déjà. Cet homme m’a tellement apporté. Il était celui qui m’encourageait tout le temps à toujours me surpasser, il était celui qui examinait de fond en comble mes relevés de notes lorsque j’étais à l’école pour savoir ou je pouvais m’améliorer, il était toujours la pour me conseiller et il ne voulait qu’une chose ma réussite scolaire et professionnelle. Il était aussi un homme merveilleux pour ma grand-mère, il la rendait heureuse, il l’enmenait à l’autre bout du monde… c’était un grand monsieur avec une générosité hors pair… C’est surement l’image que je garderais de lui…
La douleur est immence ce soir… mais je m’accoche. Je ne prononcerais pas mes adieux, car je suis convaincu qu’on se reverra plus tard c’est sure…
Veille sur nous Pierre de là haut !




HASARD OU DESTIN ?

4112007

mobile2.jpgCette nuit, je me suis lancée sans refléchir…  5h11 quand j’envoie ce premier sms… Je ne sais même pas pourquoi je ne dormais pas à cette heure-ci mais c’était plus fort que moi… Il m’a fallu écrire 3 phrases dans un « Short Message Service » pour dévoiler mes sentiments à une personne auquelle je m’étais beaucoup attachée, mais avec beaucoup de lacheté de ma part, le fait de ne pas avoir signé mon message. Je ne suis pas du genre à être lache j’ai juste eu peur… des répercutions que cela pouvait entrainer. Malheureusement la peur s’est emparée de moi au moment ou il a fallu terminer ce sms. J’en ai encore plus honte maintenant… (et je sais que tu l’as mal pris !). Quel genre de sentiment je ressens, je ne sais pas, je n’irais pas jusqu’à dire que c’est de l’amour, puisque le véritable amour je l’ai déjà vécu avec des hommes… Elle c’est plus le besoin de savoir qu’elle va bien, un besoin de protection peut être trop excessif de ma part. C’est peut être le coté de ma personnalité qui est le plus en rapport avec le métier que je souhaite exercer dans les années à venir… qui ressort aujourd’hui, celui de… (Vous saurez ça dans un prochain article !!)
 
Dire qu’on se connait très bien serait mentir, alors ai je le droit d’apprécier autant une personne que je ne connais pas assez ?  En tout cas ma journée a été chargée en émotion…  

Toute à l’heure je tombe par hasard, (par hasard, je ne sais pas) mais je tombe sur l’horoscope du jour :
« C’est la sincérité qui vous permettra d’établir des relations harmonieuses avec les autres. Osez dire ses sentiments, même les plus secrets, contribue à devenir davantage soi-même ».

Hummm.
.. fallait vraiment que ça tombe aujourd’hui ça ? Ca me fait tout de même réfléchir. Faut il croire au hasard ? Je suppose que le simple fait de croire au destin élimine le hasard et les coïncidences. Alors je vais finir par croire au destin, histoire de me dire que rien est encore joué… sur le fait qu’elle prenne très mal cette situation.
L’amour est parfois dur et à sens unique…voilà qu’elle est ma plus mon plus grand regret… Je pense pourtant être quelqu’un de très sincère… Juste encore pas prête à assumer ces sentiments inhabituels et cette peur peut être d’être plus que mal à l’aise par la suite… surtout vis à vis de cette personne qui je suis sure s’attend a n’importe qui sauf à moi…




EXPLOSION SENTIMENTALE

4112007

playa.jpgTon regard, ton sourire, reste en moi un souvenir inoubliable. Cela devait être une soirée comme les autres, et pourtant, ce regard échangé entre nous, a fait basculer MA vie. Les yeux dans les yeux, ce soir là sur cette plage, j’ai osé t’approcher ce jour, face à face, le temps s’est arrêté. Cela fait déjà quelques mois et pourtant, je n’arrive pas à éffacer cette image, les heures, les jours, les mois passent, mais elle reste présente et me hante. C’est comme si j’étais envoûtée, d’un amour impossible, d’un amour qui arrive trop tard… d’un amour interdit, inaccessible, envahie par une telle obsession, je lutte pour revenir à la raison, car nos coeurs sont déjà bien chargés… 
 
Et pour moi, cela ne se fait pas. Je me demande comment je peux penser à toi, alors que nous avons déjà notre vie chacune de notre côté. 
En aucun cas, je ne voudrais rentrer dans ta vie sans que tu me l’ai demandé. C’est la raison pour laquelle, depuis ce jour, j’ai joué l’ignorance en te regardant, mais le coeur serré, maintenant je me rends compte que le coeur à ses raisons que la raison ignore, je me demande si un jour nos chemins se croiseront car il y a une partie de moi qui veut que l’on reste juste comme on est et que l’on ne bouleverse pas les choses mais ça me tue parce que l’autre partie veut te voir encore, t’entendre me parler… Je ne sais pas ce que je ressens exactement, l’envie seulement de ta présence ou le besoin d’aller beaucoup plus loin ?!
A ce moment même je pense plus le besoin de ta présence.

Que m’arrive t’-il ? Une explosion sentimentale quand je te vois…Je n’ai pas l’habitude de dévoiler mes sentiments surtout lorsque je sais qu’ils ne sont pas réciproque… mais j’avoue ne plus pouvoir gérer mes émotions. Je prends d’énormes risques en laissant toutes mes pensées à l’air libre, mais j’ai besoin cette nuit parce que je n’arrive pas à dormir, d’exprimer ce que je ressens et de te dire tout simplement que malgré le peu que je connaisse de toi tu es vraiment quelqu’un de bien… J’éspère que tu ne mettras pas de barrières entre nous lorsque tu auras lu ce message, car qui pourrait comprendre cette situation, sans voir le mal ? Toi je l’éspère. Dis-moi si c’est une situation qui finira par passer avec le temps… Malgré que pour le moment il est impossible pour moi de t’oublier…

« Les yeux dans les yeux », un moment inoubliable !

Dans la vie il y a souvent des regards qui ne trahissent pas…
J’espère que celui ci ne m’a pas trahi ! Si c’est le cas celui-ci m’aura fait rêver…




UN PEU PLUS DE MOI

28102007

freedom1.jpgPetit article pour mieux me connaître…

Qui suis-je ? La question, on se la pose souvent, et on s’y trouve souvent confronté… Mais comment savoir qui nous sommes ! Et sommes-nous toujours les mêmes dans toutes les circonstances et avec tout le monde ?Peu de personnes me connaissent bien ou du moins pensent me connaître, même mes parents ne me connaissent pas, ma personnalité est un mystère pour eux, bien sûr il y a la personnalité apparente mais il y aussi la personnalité intérieure… celle qu’on oublie trop souvent.

Depuis mon plus jeune âge (7 ou 8 ans) j’ai travaillé mon image pour qu’elle soit le reflet de ce qu’attendaient mes parents de moi au détriment parfois de ne plus être moi-même. Une enfant « parfaite », sans problème, poli, réussissant scolairement et professionnellement, ne pleurant jamais et ayant toujours le sourire !
Ce travail sur moi-même est venu à me rendre trop perfectionniste. J’en ai beaucoup souffert et j’en souffre encore aujourd’hui. Cette recherche de la rigueur et de la perfection, de ce souci de trouver des certitudes dans une certaine vision de la réalité. On devient de plus en plus exigeant envers soi-même et envers les autres.
Durant mon adolescence cela m’a donné auprès de mon entourage, de mes enseignants… une image très lisse. Plutôt bonne élève, très sociable, serviable… Je ne fume pas, je ne bois pas… Je n’ai jamais vraiment fait de grosses bêtises… j’ai toujours était très rigide sur la discipline… et avec du recul je me rends compte que je suis certainement passée à côté de plein de chose de la vie ! Bon, c’est vrai que je suis lisse, mais si ces gens-là cherchaient plus à me connaître et à me comprendre, ils sauraient que j’ai mon caractère !! Un caractère très fort tout de même. Je suis quelqu’un de très speed qui vit à 100 à l’heure, je ne tiens pas en place uen seconde, une vraie pile électrique. Je suis très nerveuse et impulsive, parfois râleuse quand il faut et quand ça ne va pas je ne me gêne pas pour le dire non plus. Ah oui sans oublier une chose importante de mon caractère et qui peut parfois déranger : Assez autoritaire. J’aime diriger, j’aime mener à bien des projets nouveaux, j’aime prendre des initiatives, je suis quelqu’un qui aime se surpasser et surpasser les autres (je l’avoue). Je m’investie dans tout ce que j’entreprends…
Depuis quelques années mon entourage me reproche de trop m’investir pour les autres et pas assez pour moi même. Personnellement c’est quelque chose qui ne me dérange pas.
Mes parents m’ont apprit à partager, à donner. M’investir pour les autres est pour moi essentiel.
Je suis très émotive, trop sensible et si réceptive aux problèmes et aux besoins des autres que je donne toujours sans compter à ceux que j’aime. Je me dépasse toujours pour eux sans réfléchir une seconde qu’il y est un retour ou non de leur part, peu m’importe.
Sinon quoi de dire de plus ? Ah oui peut être que parfois je peux être chiante, même très chiante surtout quand je veux quelque chose ou quand j’ai une idée en tête faut pas me contrer sinon je peux vite devenir super saoulante… ça fait parti de moi :-) Je suis très pudique, je suis également une personne influençable parfois et chez moi la confiance elle se gagne, car je n’arrive pas à faire confiance facilement. Je pense être aussi quelqu’un de sensible, fragile, sincère et posée. Sensible je dirais même énormément mais ça je ne le montre pas et personne ne le sait véritablement. (Il m’arrive même de pleurer devant une pub ou un téléfilm à la con, voir quelqu’un pleurer c’est trop d’émotions pour moi mdr, mais chuuuttt c’est notre secret personne ne me connaît sous cet angle là). On dit de moi que je suis complètement barrée et décalée toujours de bonne humeur mais que parfois mes délires vont trop loin… Je suis la reine du jeu de mots voilà tout, j’adore ça mais je me contrôle tout de même devant les gens que je connais moyennement, car très peu de monde peu adhérer à mes galéjades (hum j’adore ce mot lol). Je prends le temps de rire et de sourire, élément essentiel dans ma vie.

Professionnellement je suis quelqu’un ayant d’excellentes qualités relationnelles, partout ou je passe ou presque le feeling passe, j’accoste souvent les gens avec une petite dose de culot certes mais avec respect et professionnel lol. Je ne suis pas tout à fait la même dans mon travail. C’est un peu normal la moyenne d’âge doit être de 40 ans alors faut bien s’adapter ! Je suis sérieuse, mon langage est plus soutenu… beaucoup ne me reconnaissent pas lorsque je suis sur le terrain. Ouai moi en tailleur je sais ça peut choquer… et les talons… je garde ça vraiment pour les rendez-vous ou réunions très importantes, sinon je ne change pas pour autant, je reste moi !

J’ai beaucoup parlé de moi en essayant d’être la plus juste possible, et pour conclure j’aimerai parler des personnes qui font ou qui peuvent faire parti de mon entourage proche. Dans la vie j’aime les gens sincères, sur qui on peut compter, ambitieux, respectueux avec des valeurs… les gens biens quoi !!! Donc si tu passes par là, que tu me reconnais et que tu es l’un de mes proches, alors tu sais désormais que pour moi tu es quelqu’un que j’apprécie vraiment ;-)  




PEUR DE L’AMOUR ?

23102007

lips.jpgToujours besoin d’aller plus loin dans mes actes, dans ma vie chaque jour. Une habitude mais aussi un handicap qui se confirme chaque jour un peu plus. ” Et les amours ?  “, “Ben toujours seule …”, ” Comment ça se fait ? ”, “Pas le temps”. Voilà ce à quoi se résume ma vie sentimentale… “Pas le temps”.

Je ne trouve pas le temps pour me mettre avec quelqu’un, je ne veux pas trouver le temps, ne pas y consacrer du temps.
Je réalise enfin que je bloque tout, par peur certainement, mais surtout par manque certain de confiance en ma capacité de…
Il est tellement plus facile de mettre le nez dans le travail et ne pas en sortir. Je comble mon planning de sorte à ne pas pouvoir me consacrer à autre chose, ainsi j’évite la solitude mais aussi le fait d’essayer de construire quelque chose au risque d’être déçue ou de perdre mon temps !  J’ai peur de l’amour ou j’ai peur tout court de ne pas savoir aimer ou encore de ne pas être “aimable”.

Quand on me propose de boire un verre je décline, pour X ou Y raison bidon derrière lesquelles je me rabats systématiquement. Ces personnes, je les vois passer autour de moi, il y a celles qui persistent et celles qui tracent leur route… Trop indisponible, pas assez accessible, et aujourd’hui pire encore un regard suffit à les faire partir avant qu’elles ne s’approchent.  Une attitude bien rodée de la fille inabordable… Ca fait un moment que j’ai mis le doigt dessus, pourtant c’est toujours le même reflexe, les mêmes attitudes que j’adopte. C’est devenu tellement une habitude que je ne m’étonne même plus. Reflexe d’autodéfense anti-approche. Sauvage intérieurement, trop occupée en apparence.  Tout juste … ans, encore très jeune, mais solitaire dans l’âme, peur de savoir qui je suis vraiment et trop peureuse pour tenter de dire… oui. A voir, à suivre … Ouvrir les yeux et lâcher prise c’est tout ce qu’il me reste à faire. Ce déclique je l’aurais, un jour surement… mais quand ?

Des sentiments j’en ai… mais je préfère jouer le jeu de l’ignorance en essayant de me voiler la face. Non je ne peux pas m’être autant attachée… ce n’est pas possible !! J’ai peur… et je ne veux pas y faire face ! 







FaiS GaFfe A mon BloG ^^ |
un bout de chemin......... |
Chacha, escort girl hors se... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | angelca29
| Monde en noir
| A JEUDI